E. Ionesco – La cantatrice chauve

Voici un livre qui mérite que j’en fasse une chronique bien spéciale, même s’il est paru il y a plus de 30 ans.


la-cantatrice-chauve La cantatrice chauve est une pièce très facile à lire, même pour les débutants. Sous sa forme amusante – pièce de théâtre sans queue ni tête, Ionesco bouscule les règles et réinvente une nouvelle forme du théâtre. Son apparition a marqué le début du « théâtre de l’absurde », nommé également « anti-théâtre » ou « nouveau théâtre ».


Résumer la pièce est une chose presque impossible, tellement l’absurde est omniprésent. Les Smith reçoivent les Martin. Ceux-ci découvrent qu΄ils ont les mêmes souvenirs, qu’ils habitent la même rue, le même appartement et  qu’ils dorment dans la même chambre, bref, qu΄ils sont mari et femme. Puis, les deux familles racontent des histoires avec le capitaine des pompiers venu leur rendre visite. Il n’y a pas de véritable progression dramatique, les personnages, au nombre de six, sont entraînés dans des dialogues sans logique, sans argument et à la fin sans réel locuteur. La pièce s’achève sur l’esquisse d’une reprise, les Smith et les Martin changeant de rôles.


Je vous conseille ce livre pour les personages sans personnalité, parfois même sans identité véritable (les Watson, dont parlent les Smith, ont tous le même prénom), pour le mécanisme verbal qui fonctionne seul : ”L`automobile va très vite, mais la cuisinière prépare mieux les plats”, ou bien ”Le maître d`école apprend à lire aux enfants, mais le chat allaite ses petits quand ils sont petits”. Je vous propose aussi de porter votre attention par exemple à la pendule anglaise”, qui sonne sans arrêt les heures les plus drôles et bizarres : elle sonne dix-sept heures et Mme Smith annonce Tiens, il est neuf heures”, puis elle frappe sept fois, cinq fois, aucune fois ou vingt-neuf fois ; ou bien, au capitaine des pompiers qui part parce que ” dans trois quarts d`heure et seize minutes exactement, j`ai un incendie à l`autre bout de la ville”.


Même le titre n`a pas de sens par rapport à la pièce. C`est, encore une fois, le refus d’un théâtre miroir du réel : absente de la scène, la cantatrice n’est qu’un être de langage, chauve de surcroît.


En résumé, il s’agit d’un bon livre qui met à jour le néant des êtres et de notre quotidien, et qui réussira à vous faire sourire en plusieurs occasions.

Au CDI vous trouverez aussi La leçon et Les Rhinocéros du même auteur.

Gabriela Zota

Publicités

25 février 2009. Étiquettes : , , , , , . chronique de la semaine. Laisser un commentaire.

Le CDI de l’Ecole Centrale

Pour découvrir les locaux du CDI de l’Ecole Centrale, jetez une oeil sur le powerpoint ci-dessus réalisé par Gabriela Zota, la professeur-documentaliste.

powerpoint-sursa

23 février 2009. Étiquettes : , , , . Le CDI, coin des lecteurs. Laisser un commentaire.

Règles de vie au CDI

bouquins6

RÈGLES DE VIE AU CDI

Comme à la Bibliothèque, il est simplement demandé de respecter un certain calme, pour préserver une ambiance  de travail (lecture, devoirs, recherches…).

Les cartables sont déposés à l’entrée.

En matière de tenue, discipline et comportement, le règlement intérieur de l’établissement s’applique en tout lieu du collège, y compris au CDI.

* Dans l’intérêt de tous :

– ranger les livres

– parler à voix basse

– se déplacer discrètement

– restituer les documents empruntés en temps voulu

– garder le CDI propre

Le professeur – documentaliste, vous souhaite d’agréables lectures et de fructueuses recherches documentaires…

23 février 2009. Étiquettes : , , , . Le CDI, coin des lecteurs. Laisser un commentaire.

Pourquoi un CDI ?

bouquins4

POURQUOI UN CDI ?

Lorsque vous n’avez pas de cours, vous pouvez venir au CDI pour les activités suivantes :

* lecture silencieuse (roman, documentaire, revue, pièce de théâtre, BD, etc.). Un cahier est à disposition pour toute proposition d’achat.
Des coups de coeur sont régulièrement mis en valeur ainsi que des expositions thématiques. Toutes propositions seront les bienvenues!!

* recherche documentaire sur livre ou Internet, accessible sur cinq postes (le professeur documentaliste est à votre disposition pour vous aider dans votre recherche d’information, que ce soit dans le fonds du CDI ou sur Internet)

* recherche d’information sur l’orientation, à l’aide de revues,  brochures, ou encore sur Internet, pour tous ceux qui souhaitent se renseigner sur les filières, les diplômes, les métiers, les écoles.  Pour des questions plus précises ou plus personnelles, participez aux rendez-vous avec les intervenants extérieurs.

* emprunt de documents (fiction, revue, CD). Durée 2 semaines avec possibilité de prolongation

* devoirs, leçons ou révisions

* animations : invitation d’intervenants extérieurs, sorties, expositions, activités autour de la lecture.

* informations diverses


23 février 2009. Étiquettes : , , , . Le CDI, coin des lecteurs. Laisser un commentaire.

C’est quoi un CDI ?

bouquins2

C’EST QUOI UN CDI ?

Le Centre de Documentation et d’Information est une sorte de bibliothèque médiathèque au cœur du collège, sous la responsabilité d’un professeur documentaliste. Les documents y sont centralisés à destination des élèves et des enseignants. C’est donc un lieu de travail, de lecture, de concentration, de recherches documentaires et d’échanges culturels ouvert à tous.

Sa vocation première est bien sûr culturelle ; un centre de documentation dans un établissement scolaire doit faciliter l’accès des élèves à l’information et à la culture en mettant l’accent sur les nouvelles technologies de la recherche documentaire. Presse (quotidiens, hebdomadaires, mensuels tout public et spécialisés), romans, pièces de théâtre, poésies, documentaires dans beaucoup de domaines (littérature, histoire, art, sport…la liste est longue), BD, tous les genres sont à la disposition des lecteurs.


23 février 2009. Étiquettes : , , , . Le CDI, coin des lecteurs. Laisser un commentaire.